AAA

Les troubles muscuclo-squelettiques TMS
et les salariés

tms_nuque.pngLes conditions de travail et les tâches professionnelles amènent les salariés à adopter des gestes et des postures à risques pour leur santé.

Une posture statique prolongée, un bureau encombré et un écran d’ordinateur trop haut ou trop bas par rapport au salarié, sont autant de situations qui favorisent l’apparition des TMS.

Forcer sur son dos et tirer sur ses bras pour installer, positionner et transférer régulièrement une personne, exposent le salarié à développer des TMS.

tms_dos.png

Effectuer des mouvements de port de charge répétitifs, le buste penché en avant tout en gardant les jambes tendues, est une situation type qui amène à contracter des TMS chez le salarié.

FeelGood Sante place le salarié au cœur de sa démarche pour anticiper et prévenir de manière efficace l’apparition de TMS au travail.

En 2011, en Région PACA et Corse, les TMS représentaient 78% des maladies professionnelles recensées.

Source : CARSAT Sud-Est


Les Symptômes

Mobilité réduite, Raideur, Maux de tête, Douleur irradiant vers les épaules.
Réduction de l’amplitude des mouvements, Engourdissements, Douleur irradiante vers le bras, Crampes, Incapacité de dormir de ce côté du corps.
Manque de force, Engourdissements, Douleur irradiante vers le pouce ou l’avant-bras, Douleur lors de mouvements du pouce, Perte de la force de préhension.
Douleur irradiante vers l’avant-bras, Douleur accrut lors de la saisie d’un objet, Baisse de la force par rapport au membre opposé.
Gêne fonctionnelle, Douleur, Gonflement, Fracture de fatigue.
Inflammation du tendon d’Achille, Perte de sensibilité, Baisse de la force musculaire, Fracture de fatigue.
Douleur vive située au niveau de la colonne vertébrale, Douleur irradiante vers les jambes, Tassement discal.